Résurrection ou transhumanisme ?

12 novembre 2016

« S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité. Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide est notre message, vide aussi notre foi » (St Paul 1 Co 15,13 14).

Croire en la résurrection de Jésus-Christ, croire en notre résurrection sont des points absolument fondamentaux de notre foi de Chrétien.
La résurrection du Christ et la résurrection des morts est attestée par les évangiles, par Saint Paul, par l’élan des apôtres, que perpétue l’Eglise, né de leur rencontre avec Jésus-Christ ressuscité.
Pourtant la réaction de l’aréopage d’Athènes auquel Saint Paul annonçait la résurrection du Christ reste d’actualité : « Nous t’entendrons là- dessus une autre fois… » (Actes des apôtres 17, 32).
Dans l’université de la singularité créée par Google et la Nasa qui recrute tous les petits génies précoce de ce monde, on travaille à « l’homme augmenté » qui par l’implantation de puces et logiciels sera bien plus performant et résistant que l’actuel. Le directeur de cette université farouche partisan du transhumanisme ne cache pas la finalité ultime de cette recherche : Stocker et transférer la mémoire de tout être humain pour perpétuellement la réimplanter dans un clone et arriver ainsi à l’immortalité….
Mais pour Dieu, en ce qui concerne sa possibilité de ressusciter Jésus et l’homme qu’il a créé, on a des doutes….Finalement Saint Paul parlant de la résurrection de l’homme en 1 Co 15, 35-53 était bien en avance sur l’université de la singularité.
« Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme » (Lavoisier). La physique quantique nous apprend que les particules élémentaires de l’existant sont à la foi selon les circonstances onde, énergie, matière. Elles sont aussi information et capables de communiquer entre elles au delà de l’espace et du temps.
Nous ne disparaissons pas, nous entrons dans la lumière avec notre conscience à la mesure de l’amour que nous aurons donné.
La résurrection c’est tous les jours : « Vois, Je te propose aujourd’hui vie et bonheur, mort et malheur…….. Choisis donc la vie… (Deutéronome 30,15 ;19). 


 Jean Claude Paret Membre du conseil pastoral