Se recentrer sur l’essentiel...

24 février 2017

Les textes de ce dimanche sont déjà une invitation et un guide pour vivre le carême qui commence dès mercredi. Il n’est pas un appel à un temps de sacrifice qui me ferait croire, dans un orgueil imbécile, que je peux me sauver moi même en me privant du superflu mais surtout pas de l’essentiel !

Ils sont une invitation à se recentrer justement sur cet essentiel. Les tentations sont fortes aujourd’hui comme hier de perdre sa vie dans des biens matériels en croyant la réussir aux yeux du monde. Dieu est conscient de notre fragilité et si, durant le carême, je réalisais enfin que sa présence permanente à mes côtés me permet de traverser les tentations du mal, celles de la haine celles des ténèbres du monde car : « Je peux tout en celui qui me donne la force.  »

Le carême, c’est un moment de la vie où comme toujours, j’essaie d’avancer avec mes limites vers la lumière au travers des obscures tentations de la vie, guidé en cela par l’unique lumière, celle qui resplendit déjà au matin de Pâques.

Bernard Mussotte, diacre