Fête de Saint Elzéar et Bse Delphine : quelques souvenirs...

6 août 2018

Avant 2005...

Depuis de nombreuses années, Saint Elzéar et Bienheureuse Delphine étaient fêtés en paroisse le dernier dimanche d’Août.
Présidée par notre Archevêque ou son Vicaire Général (Monseigneur Pierre AMOURIER nous a fait la joie de présider et concélébrer régulièrement avec le curé de la paroisse) la célébration était d’une haute tenue musicale grâce à la présence professionnelle, amicale et régulière de l’ensemble Philarmonique de Villelaure.
Le commun de la messe était animé par l’équipe liturgique de la paroisse.

A l’issue de la célébration, nous partions en procession derrière les bustes des Saints jusqu’à la terrasse du Château. Rendus sur la terrasse, les musiciens de la Philarmonique accompagnaient le rite par l’interprétation d’une ou deux œuvres, puis nous priions et chantions le Magnificat.

Puis, selon la tradition, chacune des personnes ou des couples présents passait sous les Saints, invoquant leur protection, accompagnés du chant traditionnel « Amour à Sainte Delphine  ».
A l’issue de la célébration, tous étaient invités dans la joie et la bonne humeur par Monsieur le Maire et son épouse à trinquer au verre de l’amitié.

En septembre 2005...

Sous l’impulsion du père Marc Langello, curé du secteur interparoissial Pertuis-Villelaure-Ansouis-Sannes, du père Jérôme de la Bâtie, aumônier des jeunes du Doyenné et de la famille De Sabran, la fête de Saint Elzéar et Bienheureuse Delphine change de visage :
Elle devient une fête de rentrée célébrée en Doyenné à laquelle toutes les paroisses sont invitées : prêtres, fidèles, jeunes des aumôneries et des KT, groupes scouts, mouvements...
Le "conseil pastoral de Doyenné" (à l’époque, notre Doyenné s’était doté depuis quelques années d’un organe de réflexion et de propositions pastorales) est particulièrement moteur dans cette initiative et sera très présent dans la réalisation.

Une équipe « technique » est mise sur pied qui assurera la préparation et la logistique de la cérémonie : autel, vêtements et objets liturgiques, bancs, chaises, sono, préparation et animation de la messe, musiciens… tables, verre de l’amitié pour l’après-cérémonie).

Premier changement, la date : elle est déplacée le dimanche le plus proche de la date au sanctoral diocésain, le 26 Septembre.
Deuxième changement, le déroulement : En accord avec la famille, il est décidé que la fête se déroule en deux temps :

  • Le samedi après-midi, une marche pèlerinage, organisée depuis la grotte de Cabrières d’Aigues (où s’était retirée dans la pauvreté Bienheureuse Delphine) jusqu’à l’église d’Ansouis en longeant les vignes et passant par la chapelle de Sannes.
    Trois haltes réflexion et prière ponctuent la marche. Elle se clôture par l’office des Vêpres à l’église d’Ansouis.
  • Le dimanche matin, la grande messe présidée par Monseigneur et célébrée en plein air dans la prairie du Château. Les prêtres du Doyenné qui le peuvent (les horaires des messes dans les paroisses environnantes étant aménagés en conséquence) sont invités à se joindre à Monseigneur pour concélébrer.
    La célébration de l’Eucharistie est précédée de la procession derrière les Saints.

La traditionnelle dévotion aux Saints clôture la cérémonie accompagnée du chant traditionnel « Amour à Sainte Delphine  » puis tous sont invités à partager ensemble le verre de l’amitié et le repas tiré du sac.

Au fil des années...

Depuis cette année 2005 qui a vu la fête de nos saints d’Ansouis s’élargir à notre Doyenné, d’année en année, le déroulement de la fête a évolué :
- la marche au départ de Cabrières s’est transformée en une marche-réflexion le dimanche matin avec les jeunes des aumôneries, scouts, parents, paroissiens...
- selon les années, une conférence à propose de saints ou couples célèbres dans la Bible ou dans l’Eglise est proposée l’après-midi après le repas aux personnes intéressées...
- les groupes de scouts et les aumôneries de jeunes profitent de cette belle journée pour faire éventuellement leur rentrée...

Une chose qui ne change pas d’année en année...

...c’est la bonne humeur et la gaité de vivre ce grand temps fort qui nous rassemble autour du Seigneur et de ses Saints !
Joie (et stress... le premier étant la météo, bien-sûr...) de constater l’énergie de tous ceux qui participent à l’organisation, joie de saluer ces visages souriants quand ils arrivent sur la prairie, joie de vivre et partager l’Eucharistie tous ensemble, Monseigneur, prêtres, diacres, enfants, jeunes et moins jeunes, joie du repas et de tous les échanges qu’il engendre, et joie encore en fin de journée lorsque... l’on range le matériel...

Que ceux de nos amis du Doyenné qui n’ont pas encore vécu cette journée puissent s’y associer à chaque nouvelle année. Soyons toujours de plus en plus nombreux à vivre ensemble dans la fraternité et la prière ce beau moment d’Eglise !

Visionnez notre galerie de photos souvenirs...