13 mois au service d’Enfants du Mékong

29 octobre 2019

L’enfant que nous aidons aujourd’hui sauvera son pays demain

Caro et Christophe, pourquoi partez-vous en volontariat ?

POUR SORTIR DE NOTRE CANAPE et répondre à un Appel à servir les plus petits. En regardant le monde en ébullition nous avions envie d’être acteurs, même humblement, de mettre notre bonne volonté au service d’une cause utile.

POUR FAIRE GRANDIR les jeunes que nous allons accompagner, les écoles, les Centres, les personnes, en mettant nos compétences à leur service, et au service du développement du Cambodge.

POUR GRANDIR NOUS-MEMES, en nous laissant transformer par une culture qui privilégie la relation, pour vivre « la fécondité et pas seulement l’efficacité ». Pour unifier nos vies. Pour que nos filles apprennent de ce dépaysement et de ce dépouillement, les valeurs d’un bonheur simple.

POUR DISRUPTER ! Mot tendance qui signifie faire une rupture. Nous souhaitons faire une rupture avec notre quotidien pour donner d’avantage, libérés des impératifs de notre vie en France.

POUR TEMOIGNER qu’il est possible d’agir concrètement, là où nous sommes appelés, pour changer le monde dans lequel nous vivons. Et pour mettre en œuvre nos valeurs chrétiennes.

Pourquoi partez-vous avec "Enfants du Mékong" ?

Parce que cette association représente pour nous :

L’AIDE AU DEVELOPPEMENT en se basant sur des besoins réels, identifiés par des partenaires locaux. Une aide qui vise à autonomiser les personnes par l’éducation. Nous avons apprécié la pensée du Directeur Guillaume d’Aboville selon laquelle « Les enfants pauvres peuvent devenir des modèles de responsabilité pour leur pays. »

LA CHARTE PEDAGOGIQUE DES 15 PAS, qui affirme que l’accompagnement des jeunes ne se limite pas au développement intellectuel mais permet de les ouvrir à l’Autre, à la culture, à la citoyenneté, à l’entraide. Cela rejoint nos valeurs familiales et la pensée de Montaigne « Former un jeune, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu. »

L’ASIE, ce continent qui nous est cher, où nous sommes revenus plusieurs fois. Moi Caroline j’apprécie énormément la nourriture, moi Christophe, je m’y ferai !

LA FIABILITE ET L’EXPERTISE RASSURANTE, car l’association a reçu le Grand Prix des Droits de l’Homme de la République française, son impact sur le terrain est reconnu, et elle envoie des volontaires depuis longtemps…qui sont toujours revenus entiers ! Parce que nous nous sommes sentis appelés à vivre une mission à Battambang qui nous a fait vibrer !

Notre mission :

Notre famille vivra au sein d’un Foyer d’accueil pour collégiens et lycéens (10 à 18 ans) dans la ville de Battambang, au Cambodge. Nous poursuivrons l’excellent travail d’intégration de ce foyer au sein de la structure Enfants du Mékong au Cambodge entamé par nos prédécesseurs Romain et Anne-Céline.

Caroline sera la responsable du centre, elle aura un rôle de support pour l’équipe khmère et y assurera un rôle d’animation. Elle aura en charge la mise en place de la « pédagogie des 15 pas » pour la formation intégrale des jeunes : personnalité, ouverture au monde et implication dans la société, notamment par la protection de l’environnement.

Christophe sera chargé de seconder le directeur du pays pour Enfants du Mékong, Martin Maindiaux  : soutien opérationnel aux Bambous (volontaires) du pays, suivi des chantiers de construction avec le Bambou en charge, coordination de l’entretien des centres de l’ONG au Cambodge.

Nos filles seront à l’école française de Battambang, une grande chance pour elles !

Retrouvez-nous sur notre site. Vous pouvez nous aider en nous soutenant financièrement. Merci à tous !